Résultats pour Résultat pour
La Tribu d'hiver

Dehors l’hiver

Dehors l’hiver

Confessions hivernales de la famille Blache.

Prenez un couple, à Montréal. Un style de vie très urbain et un hiver qui se passe en grande partie à l’intérieur. Ajoutez-y deux joyeux bambins. Ça change la donne n’est-ce pas? C’est ce qu’a vécu la famille Blache. La mission de Kombi : les aider à traverser l’hiver et, peut-être même, à tomber sous son charme.

 

Qu’est-ce que ça signifie pour vous, l’hiver?

Quand on s’est rencontré, pour nous l’hiver, ça se passait en-dedans. Très urbains, nos journées d’hiver se déroulaient davantage au café du coin, au resto, ou installés confortablement dans le salon à écouter des sériés télé en rafale. Avec l’arrivée des enfants, ça a bousculé un peu notre vision de la chose. On a dû réapprendre à aimer l’hiver. Disons que pour nous, ce n’était pas un naturel. Mais tranquillement, on l’a apprivoisé. On apprend à profiter de la ville. On fait du patin, on va glisser, on escalade les bancs de neige qui se forment dans la ruelle. On amène les enfants en traîneau à la garderie. Pour eux, c’est fantastique. Juste de les voir rire de bonheur, ça fait notre journée! Et puis il y a le cocooning, au chaud à regarder la neige tomber. Ça, on est très bons là-dedans…

Ce qui vous énerve de l’hiver?

Habiller les enfants! Surtout Raphaël, qui pleure systématiquement dès qu’on lui met son manteau. Il faut compter le temps passé à les habiller pour ne pas être en retard le matin. Mais jouer dehors, bien vêtus, c’est ce qui nous permet non seulement de passer à travers l’hiver, mais aussi de l’apprécier et de faire des activités en famille qui nous rapprochent.

 

Avez-vous des projets pour l’hiver?

Dur à croire, mais cette année, nous avons même décidé de louer un chalet au Québec. Pas d’avion, pas de Sud. Ce sera la neige en famille! Je vais enfin découvrir ce que c’est, les lacs enneigés, le blanc à perte de vue, la tranquillité… jusqu’à ce que tout le monde soit réveillé.

 

Est-ce qu’on s’habitue au froid?

Oui, et je pense qu’on a fait un bon bout de chemin depuis qu’on a les enfants. Selon moi, plus on passe de temps dehors, moins on a froid et plus on a de plaisir pendant l’hiver. C’est aussi simple que ça. Tout est dans la façon dont on le vit. Et le fait de vivre tout ça nous rend uniques. Et plus chaleureux, j’ose croire!

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à notre infolettre et obtenez 10% de réduction sur votre premier achat

Soyez l’un des premiers nomades d’hiver du Canada à recevoir des conseils chaleur, des nouvelles sur nos concours et événements ainsi que 10% de réduction sur votre premier achat.